Former les professionnels de santé avec la réalité virtuelle

Apprentissage des gestes qui sauvent, découverte de l’anatomie, entraînement à la chirurgie cardiaque ou neurologique : les domaines d’application de la réalité virtuelle dans le secteur de la santé peuvent être nombreux. Afin de former les médecins, les chirurgiens ou encore les infirmiers libéraux, cette solution innovante séduit de plus en plus de professionnels de santé. Elle leur permet de comprendre les mécanismes du corps humains, et de s’entrainer bien en amont de leurs premières interventions réelles.

Alors, comment la réalité virtuelle les accompagne-t-elle ? Quels procédés sont utilisés afin de former les futurs médecins ?

1. Former aux premiers secours

Afin de former le personnel soignant aux gestes de premiers secours de façon impactante et immersive, la formation en réalité virtuelle est une clé fondamentale. Elle permet de plonger le professionnel dans une situation donnée, en lui apprenant à intégrer les bons gestes et les bonnes procédures afin d’apporter les soins nécessaires aux patients. Initialement réalisée à l’aide de mannequins, la formation aux premiers secours demande beaucoup de pratique pour être parfaitement exécutée.

La technologie offre une meilleure solution : les formations sont plus complètes et plus pointues, permettant ainsi aux médecins de renforcer leurs compétences de façon considérable, en comprenant les mécanismes du corps humain.

2. Réaliser des opérations chirurgicales en réalité virtuelle

La formation à la chirurgie en réalité virtuelle ne cesse de séduire de plus en plus de médecins. Cette solution permet en effet de former des chirurgiens depuis n’importe où, et n’importe quand, sans que la première fois ne soit sur le patient. 

Une simulation en réalité virtuelle permet d’avoir un patient toujours disponible, et un corps présentant autant de pathologies que nécessaire. Afin de s’immerger dans une opération, certains outils permettent de reproduire les sensations d’une opération chirurgicale cardiaque ou neurologique, avec des manettes entre les mains.


Cette solution permet aux médecins de s’entrainer efficacement avant de se lancer sur des interventions réelles. Afin de limiter les risques pour les patients, la réalité virtuelle joue un rôle central. Elle donne également l’occasion aux chirurgiens de s’exercer à réaliser des interventions particulièrement pointues et délicates, qui demandent une grande concentration et des gestes millimétrés. Cela permet  également de connaître la procédure par coeur, pour être prêt le jour J ou en situation de stress. Grâce à la réalité virtuelle, il est tout à fait possible d’ajuster la pression à utiliser en fonction du type d’opération à pratiquer, et en fonction du patient.

3. Comprendre les patients atteints de troubles psychiatriques et de schizophrénie

La réalité virtuelle utilisée dans le domaine la santé permet aux futurs médecins de se mettre à la place de certains patients atteints de troubles psychiatriques, mais également d’apprendre à mieux les aborder et échanger avec eux pour travailler leurs soft skills. Grâce à cette solution innovante, le médecin peut se retrouver en consultation, face à un patient schizophrène sous traitement. Lors des échanges, doit alors apprendre comment réagir, en choisissant entre plusieurs réponses possibles, qui aideront le patient à se calmer, ou au contraire, qui le mettront mal à l’aise.


Grâce à la réalité virtuelle, le médecin apprend à se poser les bonnes questions, à adapter ses réactions face aux patients. Elle leur permet ainsi de développer leur niveau d’empathie, afin de garder le contact avec la personne atteinte de troubles psychiatriques ou schizophrènes durant la totalité de la consultation.

4. Réaliser des visites virtuelles à domicile

Grâce à la réalité virtuelle, les infirmiers et les soignants libéraux peuvent désormais s’entrainer avant d’aller véritablement sur le terrain, chez leurs patients. La simulation numérique permet en effet d’acquérir et de renforcer des compétences qui seront appliquées en situation réelle.

Le domicile d’un patient peut dès lors être reconstitué en 3D, à des fins pédagogiques. L’infirmier se met en situation : il vient par exemple changer le pansement d’un patient, et doit découvrir toutes les étapes de la procédure via un enseignement immersif, où il intervient de façon active durant tout le processus. L’objectif ? Améliorer l’ancrage des procédures et des soins de santé, afin d’offrir un meilleur suivi au patient.

5. Adapter ses réactions

La réalité virtuelle permet aux futurs médecins d’apprendre à mieux appréhender les relations avec les patients, en prévision par exemple d’entretiens difficiles, tels que l’annonce d’une maladie ou de complications…


Grâce à la réalité virtuelle dans le domaine de la santé, il est également possible pour les médecins de se préparer à des situations stressantes, telles que l’arrivée massive de patients blessés par exemple. Pour intégrer les nombreuses soft skills essentielles à la pratique de la médecine, tels que le sang-froid, l’écoute ou encore la gestion du stress, il s’agit là d’un outil très intéressant.

Vous recherchez une formation en réalité virtuelle ? Découvrez Reality Academy, et optez pour l’une de nos formations en immersive learning, afin d’intégrer les bons gestes pour la santé des patients.

Recevez notre livre blanc
sur l’immersive learning

[[[["field9","contains"]],[["show_fields","field10,field12,field19,field17"]],"and"],[[[]],[[]],"and"]]
1 Step 1
keyboard_arrow_leftPrevious
Nextkeyboard_arrow_right
livre banc immersive learning reality academy

Téléchargez notre livre blanc
sur l’immersive learning

[[[["field9","contains"]],[["show_fields","field10,field12,field19,field17"]],"and"],[[[]],[[]],"and"]]
1 Step 1
keyboard_arrow_leftPrevious
Nextkeyboard_arrow_right

Contactez-nous

[[[[]],[[]],"and"],[[[]],[[]],"and"]]
1 Step 1
keyboard_arrow_leftPrevious
Nextkeyboard_arrow_right